top of page
madaba

madaba

Wadi Rum

Wadi Rum

Petra

Petra

Nazareth - basilique Annonciation

Nazareth - basilique Annonciation

Autel improvisé

Autel improvisé

Jérusalem

Jérusalem

Pèlerinage en JORDANIE

Diocèse de Monaco

Accompagné par un prêtre du diocèse

Au départ de NICE 

Du 01 au 08 octobre 2024

08 jours / 06 nuits

Jour 1 (mardi 01 octobre 2024) : NICE - ISTANBUL - AMMAN

Convocation à l’aéroport de NICE CÔTE D’AZUR. Aide aux formalités d’enregistrement par notre personnel d’assistance aéroportuaire et départ à 10:35 sur vols réguliers TURKISH AIRLINES à destination de la JORDANIE (transit à l’aéroport d’Istanbul de 14:40 à 21:15 avec changement d’appareil mais sans récupération des bagages). Prestations à bord. Durant le transit à ISTANBUL, tour d’orientation guidé de la ville pour découvrir les monuments les plus emblématiques. Arrivée à 23:30 à l’aéroport d’AMMAN INTERNATIONAL QUEEN ALIA et accueil par un représentant du correspondant local. Aide aux formalités d’obtention du visa collectif. Transfert en autocar à AMMAN et installation à l’hôtel ARENA SPACE HOTEL***NL et nuit.

Jour 2 (mercredi 02 octobre 2024) : AMMAN - ANJARA - JERASH - AMMAN

Petit déjeuner à l’hôtel. Prise en charge du groupe par un(e) guide accompagnat(rice)eur local(e) francophone et départ pour le Nord du pays afin de rejoindre ANJARA dans la région d’Aljoun. Visite du sanctuaire de Notre-Dame-du-Mont et de son église catholique romaine. Dans la Bible il est dit que Jésus et sa mère Marie traversèrent la ville pour s’arrêter dans une grotte non loin de là, en chemin pour Jerash. L’église Notre-Dame-de-la-Montagne a été érigée autour de cette grotte devenue très tôt un lieu de pèlerinage mais aussi un exemple de communauté entre chrétiens et musulmans dans la région. Anjara a été désignée par le Vatican comme l’un des sites de pèlerinage du jubilé de l’an 2000. Célébration de la messe d’ouverture du pèlerinage suivie (ou précédée) si possible, d’un temps de rencontre avec le curé de la paroisse. Route pour JERASH et déjeuner au restaurant. Visite de l’ancienne Gerasa, cette grandeur de la Rome Impériale. La ville gréco-romaine est connue sous le nom de la « Pompéi de l’est » en raison de son excellent état de conservation. Elle est considérée comme la plus complète de la Décapole qui était une confédération réunissant dix villes romaines remontant au premier siècle avant J.C. Entrée par la porte sud et la place principale ovale puis parcours par le temple de Zeus, le théâtre de 3000 spectateurs, la cathédrale et les églises, le cardo maximus avec ses colonnades, la place du marché, les théâtres nord et sud. Retour à AMMAN pour dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 3 (jeudi 03 octobre 2024) : AMMAN - UMM ER-RASAS - KERAK - WADI RUM

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour le Sud du pays par la Route du Désert (la voie rapide). Arrêt en chemin pour la visite du site archéologique d’UMM ER-RASAS (aussi appelé Kastrom Mefa’a) composé de ruines datant des civilisations romaines, byzantines et proto-musulmanes. La majorité du site n'a pas été fouillé, mais jusqu'ici, on a trouvé un camp militaire et surtout 16 églises dont certaines possèdent des sols en mosaïque bien conservés, en particulier celui de l’église Saint-Etienne qui représente des villes de la région. Pour son mélange unique de civilisations, l'Umm ar-Rasas a été inscrit depuis le 2004 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Arrivée à KERAK. Célébration de la messe à la paroisse Notre-Dame du Rosaire et si possible, rencontre avec le père Faris Saryani, curé de la paroisse. Déjeuner au restaurant. Visite de la citadelle du XIIème siècle construite par les Croisés et dont les galeries, les tours, les chapelles et les remparts rappellent la vaillance de ces hommes. Continuation pour le WADI RUM, le désert rouge. Avec ses paysages fantastiques et grandioses, rendus célèbres par le film Lawrence d’Arabie et décrits dans le livre Les Sept Piliers de la Sagesse, le Wadi Rum est unique, majestueux, époustouflant. Ses vastes étendues de sable, d’où émergent des roches aux formes et aux couleurs spectaculaires, offrent des possibilités de parcours en véhicule tout terrain dans les dunes, à dos de chameau, ou tout simplement à pied pour passer une nuit ou plusieurs sous la tente et escalader pics et arches rocheuses. Il y a 30 millions d’années, en même temps que se formait, à moins 400 mètres, la dépression de la Mer Morte, surgissait, à plus de 1700 mètres, le Djebel Rum, avec, à ses pieds, le désert du Wadi Rum. Situé dans une zone géologique semblable à celle des parois rocheuses de Pétra, le Wadi Rum est une large vallée posée sur un socle de granit, bordée de falaises de grés rouge et qui s’étend sur 70 km environ. Mais à Pétra, c’est l’homme qui a créé cette extraordinaire beauté, alors que dans le Wadi Rum c’est l’action millénaire de l’érosion du vent, conjuguée au sable, qui a créé ces paysages naturels où les roches ont pris des formes étranges. Installation sous tentes bédouines au HILLAWI SAND ROSE CAMP pour dîner et nuit.

Jour 4 (vendredi 04 octobre 2024) : WADI RUM - BEIDA - PÉTRA

Petit déjeuner en campement. Départ pour une grande escapade de 2 heures en 4x4 dans le WADI RUM, région aux paysages lunaires des anciens wadis « lits de rivière » et aux immenses montagnes de grès qui dominent de larges espaces de sable coloré. En raison de sa beauté fascinante, le WADI RUM est l’incarnation même du charme du désert. Arrêts aux sites des peintures rupestres d’El Ein et d’El-khazali. Célébration de la messe en plein air. Déjeuner au campement ou au restaurant. Départ pour BEIDHA (la Petite Pétra), petite agglomération située à quelques kilomètres au Nord du grand centre nabatéen. Avec celui-ci, elle a en commun l’origine, la présence d’une étroite gorge d’accès, appelée Siq al-Barid, et d’édifices creusés dans la roche. Non loin subsistent les vestiges d’un village néolithique et troglodytique dont les origines remonteraient à l’âge de pierre. Continuation pour PÉTRA et installation à l’hôtel PETRA PALACE***NL – (ou similaire) pour dîner et nuit.

 

Jour 5 (samedi 05 octobre 2024) : PÉTRA, la cité rose

Petit déjeuner à l’hôtel. Journée consacrée à la visite de PÉTRA, la fabuleuse cité rose. Accès à dos de cheval (pour ceux qui le souhaitent, sinon parcours pédestre) jusqu’à l’entrée du Siq, immense et terrifiante crevasse qui serpente sur un kilomètre et dont les parois culminent à plus de 100 mètres. Lorsqu’on atteint la fin du Siq, après un dernier coude, apparaît devant vos yeux éblouis, le monument le plus impressionnant de Pétra, Al Khazneh (le Trésor), une des plus belles ruines de l’antiquité creusée dans la roche à même la montagne. Au-delà, vous serez entourés de tous côtés par des centaines de bâtiments sculptés, des temples élancés, des tombes royales raffinées, un théâtre romain, des maisons de toutes tailles, des chambres funéraires, des salles de fête, des canaux et des citernes, des bains, des escaliers monumentaux, des édifices religieux, des marchés, des portes en forme d’arche, des bâtiments publics et des rues pavées. Ascension pour ceux qui le désirent jusqu’au monastère « El Deir ». C’est certainement avec « le Trésor », le monument le plus suggestif de Pétra. Pour y arriver, il faut affronter quelques difficultés amplement récompensées par le splendide paysage que l’on traverse. Déjeuner au restaurant au cœur du site en cours de visite. Célébration de la messe dans les ruines de l’église byzantine du site. Temps libre pour un approfondissement personnel de la visite du site. Pour les plus ardus, possibilité d’accéder au « Haut lieu du Sacrifice » en passant par les « Obélisques », la « Fontaine au lion » et une série d’autres tombeaux remarquables, caractérisés par leur façade sculptée. Le « Haut lieu du Sacrifice » est un lieu de culte en plein air, typique des religions antiques du Proche Orient. Taillé dans les grés sur une énorme plate-forme, c’est un autel destiné aux sacrifices d’animaux. Retour à l’hôtel pour dîner et nuit.

Jour 6 (dimanche 06 octobre 2024) : PÉTRA - MACHARONTE - MADABA

Petit déjeuner à l’hôtel. Retour vers le Nord du pays en empruntant la spectaculaire Route des Rois « Wadi El Mujib » (la route du désert). Arrivée à MACHARONTE (Machaerus), le site de l’exécution de saint Jean-Baptiste. Hérode le Grand y construisit son palais protégé sur trois côtés par des ravins profonds. Vue imprenable sur une grande partie de la Mer Morte et sur les collines de la Palestine. Déjeuner au restaurant Hekayet Nebo avec visite du musée Al Hakaya qui vise à promouvoir la fraternité entre les religions. Continuation pour MADABA et visite de cette cité antique souvent mentionnée dans l’Ancien Testament sous le nom de Medba (ou Medaba). Au début du 1er millénaire avant J.C., elle appartient au royaume d’Ammon, puis passe successivement sous contrôle des Moabites, des Nabatéens, des Romains, sous lesquels elle prospère, et enfin des byzantins. Dès la fin du IIIème siècle ou début du IVème siècle, les premiers chrétiens y établissent un centre ecclésiastique puis une école de mosaïques. A cette époque s’élèvent de nombreuses églises, probablement les toutes premières du monde, qui s’ornent de mosaïques que l’on retrouve jusque dans les maisons. La plus remarquable se trouve au sol de l’église grecque orthodoxe de Saint-Georges. Contemplation de la première carte de la Palestine réalisée autour de 560 après J.C. A l’origine, elle mesurait 15 mètres sur 5. C(onc)élébration de la messe dominicale en l’église paroissiale de la Décollation de saint Jean-Baptiste. Si possible, temps de rencontre avec le curé de la paroisse. Installation à l’hôtel MOSAIC CITY***NL pour dîner et nuit.

 

Jour 7 (lundi 07 octobre 2024) : MADABA - MONT NÉBO - BÉTHANIE -  AMMAN

Petit déjeuner à l’hôtel. Ascension pour le MONT NÉBO, qui, selon l’Ancien Testament (Deutéronome), fut le lieu où Moïse et son peuple découvrirent la Terre promise. Mais Moïse mourut sans pouvoir l’atteindre. Aussi, le Mont Nébo, supposé abriter le tombeau de Moïse, devient dès le début de l’époque byzantine, un lieu de pèlerinage important avec la construction, entre le IVème et le VIème siècle, d’un monastère (en ruine aujourd’hui) puis d’une église. Dans l’église, visite des ruines et des planchers de mosaïque avec des dessins superbes de chasse et de scènes pastorales qui ont été trouvés dans la petite église, construite par les premiers chrétiens au IVème après J.C. À partir d'une plate-forme en face de l'église, un monument en bronze d'un serpent sur une croix symbolise le serpent élevé par Moïse dans le désert, ainsi que la crucifixion de Jésus-Christ. Depuis le Mont Nébo, par très beau temps, la vue est spectaculaire et le regard embrasse la Mer Morte, le Jourdain, la Cisjordanie et les villes de Jéricho et de Jérusalem. C’est probablement ce même décor qui est apparu à Moïse. Descente au niveau de la Mer Morte (417 mètres en dessous du niveau de la mer) et arrivée à BÉTHANIE de Transjordanie pour la visite du lieu qui joua un rôle prééminent dans l’histoire du Christianisme puisque la tradition y a localisé l’endroit Jésus fut baptisé : « Cela se passa à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. » (Jn 1, 28). Route pour AMMAN. Déjeuner au restaurant Tawaheen El Hawa. Visite panoramique de la ville à la fois la capitale ancienne et moderne de la Jordanie. Répartie à l’origine sur sept collines comme Rome, la ville d’Amman, de nos jours, s’étend sur au moins dix-neuf collines. Ville de contrastes, elle mêle l’ancien et le moderne. Découverte de la mosquée du roi Abdallah, achevée en 1990 et pouvant accueillir jusqu’à 30000 fidèles, de la citadelle, une colline (« djebel ») où se trouvent les ruines d’Hercule ainsi que du théâtre romain toujours utilisé pour des manifestations culturelles. Déplacement pour l’archevêché melkite et célébration de la messe d’envoi du pèlerinage suivie si possible, d’une rencontre avec Son Excellence Monseigneur Yasser Hanna Ayyash, archevêque de Pétra et de Philadelphie. Continuation pour la paroisse Saint-Joseph. Si possible, rencontre avec Don Mario Cornioli, prêtre italien « fidei donum » pour le diocèse latin de Jérusalem avant un dîner festif au profit des activités de l'association Habibi Valtiberina visant à venir en aide aux réfugiés irakiens. Transfert à l’aéroport d’AMMAN INTERNATIONAL QUEEN ALIA.

Jour 8 (mardi 08 octobre 2024) : AMMAN - ISTANBUL - NICE

Assistance aux formalités d’enregistrement par un représentant du correspondant local et départ à 02:25 sur vols réguliers TURKISH AIRLINES (compagnie nationale turque basée à Istanbul) à destination de la FRANCE (transit à l’aéroport d’Istanbul de 04:50 à 07:35 avec changement d’appareil mais sans récupération des bagages). Prestations à bord. Arrivée à 09:40 à l’aéroport de NICE CÔTE D’AZUR. Fin des services.

 

N.B. : L’ordre des visites peut être modifié en fonction des impératifs locaux sans que cela n’altère la qualité du programme. La localisation des messes et le programme des rencontres sont indicatifs et sont à reconfirmer ultérieurement selon la disponibilité des lieux et des personnes concernés.

 

Des célébrations et des rencontres ponctuent le programme.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter le Diocèse de Monaco :

DIRECTION DES PÈLERINAGES

Mme Yvette DEMONGEOT

4 rue Colonel Bellando de Castro

MC 98000 MONACO

Tél. : 00 377 92 16 06 64

Mob. : 06 23 46 63 62

courriel : pelerinages@diocese.mc

Ou téléchargez les documents suivants :

bottom of page